[Gamescom 2018] Une expérience unique en Europe

La Gamescom 2018 est terminée, donc place à notre première expérience en tant que blogueur. Pour cette première fois, nous sommes malheureusement resté que deux jours (donc une journée réservée à la presse. La Gamescom, est un salon international consacré au jeu vidéo, et pour mon expérience ça sera sur l’édition 2018.

L’édition 2018 du salon a u lieu du 22 au avec une journée supplémentaire le 21 août pour les professionnels et la presse.


Sur le départ:

Aller à la Gamescom pour la première fois, c’est vraiment un rêve qui se réalise.Ce fut donc avec un immense bonheur que nous avons u droit à une accréditation, me permettant de profiter au mieux du salon et pouvoir rencontrer de bon nombre d’éditeurs et de formidable personne avec qui on discute que par mail le reste de l’année.Pour cette première année, j’ai prévu un petit budget, car Cologne ce n’est pas la ville d’à côté.Malgré tarif hors de prix des hôtels sur place, j’ai u la chance d’avoir une offre pour mon séjour.Aller à la Gamescom représente un budget, pour l’hébergement, les transports, les repas puis les coups de cœur dans les boutiques du salon. Une fois l’hôtel réservé,il faut commencer à faire les démarches pour les rendez-vous.Avec les contacts que nous avons établis avec mon blog au cours de l’année précédente,nous avons commencer à faire le planning et fixé des rendez-vous.Il est difficile de placer énormément de choses en seulement deux jours,mais pas le choix, car il était impossible pour nous de rester plus longtemps. Le jour J,il ne restait plus qu’à se rendre place. Après un bon petit déjeuné, j’ai pris la route direction le salon. Qui dit première fois, dit soucis, nous arrivons rapidement sur place, mais il faut tout d’alors mettre sa voiture sur le parking qui nous réservé, mais le souci c’est trouvé ou il ce trouve. Pour la presse le parking était la lettre D,donc direction le parking après un détour de 30 minutes et nous voilà enfin sur place.


GamescomShowcase:

Nous voilà dans cet espace démesuré à la hauteur du salon. Pour bien commencer la journée, direction pour notre premier rendez-vous. Nous nous somme rendu sur le Xbox Showcase, est là impossible de ne pas voir l’immense stand que propose Microsoft. Des immenses écrans qui propose des bandes annonces des jeux proposés sur place, et des bornes pour découvrir en avant premier les jeux à venir au cours de l’année. Le stand dispose de pas mal de borne pour découvrir les jeux, m’est aussi des salles privées réservé pour certains titres. Nous prenons place dans la fille pour découvrir et capturé du gameplay des jeux  à venir.

Nous avons u la chance de mettre la main sur Shadow Of The Tomb Raider, The Divison 2 et aussi Resident Evil 2… Des titres très prometteurs et surtout mos coups de cœur du stand Xbox. Je souhaite remercier énormément Audrey Caron l’attaché de presse de Xbox France qui nous a permis de nous rendre sur le Swocase et de sa grande gentillesse.Nous somme resté un long moment chez Xbox, en même temps le temps passe très vite. L’un des avantages du passe presse, c’est de pouvoir découvrir plus de jeu, car les l’attente est moins longue que dans les journées publiques. Pour cette première édition de la Gamescom, nous avons u l’occasion de découvrir quelque jeux qui arriveront dans les mois à venir.

Pendant une petite session de 20 minutes, nous avons la chance de découvrir The Divison 2 avec 2 autres journalistes pour une session pleine d’action. Malheureusement il était interdit de capturer du gameplay du jeu pendant la session, je pence que le studio ne voulait que montrer certain élément de gameplay au grand public.

Après avoir attendu environ 30 minutes, Nicolas a u l’occasion de prendre en main pour la première fois Battlefield V.Etant un grand fan de la série et avoir passé un grand nombre d’heures sur le précédent opus. L’espace de jeu qui est composé de 64 ordinateurs est tout simplement énorme et à la hauteur du titre. Que dire sur le jeu qui pousse encore plus le niveau de la qualité graphique du jeu.Grâce au moteur Frostbite 3. La version proposée aux visiteurs ne représente pas la qualité finale du jeu, car il est toujours en cour de développement, mais donne un bon aperçu sur le prochain titre de DICE.

 


Un espace public démesuré:

Nous avons rarement l’occasion de ce rendre à des conventions, car géographiquement elles ont loin de notre région. Mais pour notre première Gamescon, les yeux brillent. Les stands que proposent les éditeurs officiels (stand public pour Battlefield V sur la photo) sont tout simplement énorme et sans retenue pour preuve chez EA il y a un avion accroché au plafond. Chaque constructeur ou éditeur est là pour nous faire rêver et surtout pour vendre, donc ils se donnent les moyens pour convaincre le public.

Les stands que proposent les studios sont vraiment immenses et magnifiques.Impossible de louper les jeux phares de chacun grâce au décor de la démesure.Les allées que propose le Koelnmesse sont grandes,ce qui permette d’accueillir le public dans de bonnes conditions.Pendant la journée presse,il est possible de circuler facilement entre chaque hall sans trop de soucis.Mais pendant les journées ouvertes au public,c’est plus la même ambiance.Il est très difficile de circuler correctement vu le nombre de visiteurs que peut accueillir la Gamescom. Le Koelnmesse ou ce déroule l’évènement depuis 2009 dispose de 9 halls, mais seulement 5 sont pour le public avec un hall boutique pour faire fondre votre carte bancaire. Le reste des halls sont réservés à la presse et aux professionnels du milieu.


Un espace presse à la mesure du salon:

Grâce à nos accréditations, nous avons accès à l’espace presse, afin de nous rendre nos différents rendez-vous. Les halls sont uniquement réservés à la presse et aux professionnels et non aux publics. Pour avoir accès il faut monter son badge que nous présentont fièrement avant d’accéder à un nouveau couloir et des nouveaux halls. L’espace dédié est vraiment différent de celui qui est disponible pour les visiteurs. Pas d’écran géant, pas de musique ou bien d’immenses décors justes des cloisons. Les constructeurs et éditeurs ne sont pas là pour vendre quelque chose, mais pour faire connaitre et tester leur derniers jeu ou produit qui seront présentés aux publics dans l’année. Pour notre première année et vu que nous somme pas rester trop de jours nous avons u comme même quelque rendez-vous. L’heure approche rapidement, est la pression monte. C’est une grande première pour nous les rendez-vous avec des développeurs, et la traque est bien présente. Arrivé au lieu convenu avec l’attaché de presse pour découvris le jeu « RoboQuest » du studio lyonnais RyseUp. Nous étions dans un milieu inconnu et la peur de faire une erreur est bien présente. Au cours du rendez-vous, la pression redescend et j’arrive enfin à profiter pleinement de mon nouveau rolle de blogueur.Élodie quant à elle aucun tresse,j’étais bien seul dans cette situation Les développeurs ont bien remarqué que j’étais stressé et on su me mettre à l’aise en me proposant une boisson, etc.Pas de temps à perdre, car les tout est minuté, et il faut en apprendre un maximum en très peux de temps. Notre rendez-vous était de 45 minutes, donc sa nous laisse comme  même un peu de temps pour bien faire les choses. Première prise en main du jeu RoboQuest qui un FPS roguelite, rapide et bourré d’action ce déroulant dans un univers futur.

Nous avons tout de suite apprécié le jeu, même s’il est en cour de développement, la version que moi et Élodie on à découvert est propre et sans bug. La prise en main est simple et rapide et là le temps défile à une vitesse folle. Jouer au jeu et en même temps poser des questions aux développeurs ce n’est pas une chose facile. C’est pour cela qu’être deux personnes est un plus pour certains rendez-vous, pour être bien concentré sur le jeu et les réponses des développeurs.

Un des tests que nous avons fait pendant la Gamescom, c’est bien sur Metro Exodos. Une guerre nucléaire a réduit en cendres la Russie. C’est donc au milieu d’un champ de ruines, dans un univers postapocalyptique, que le joueur devra tenter de survivre. Pour effectuer le test, nous étions dans l’espace presse de Koch Media, car nous avons la chance de pouvoir jouer au jeu pendant 45 minutes. Nicolas a joué sur une version en cour de développement sur PC en 4K.Dans la pièce ou nous étions plusieurs journalistes en compagnie d’un responsable du développement du jeu pour répondre à nos questions.

À notre grande surprise cette personne parlait parfaitement le français, un bon point pour nos questions sur le jeu et demande d’aide en cas de besoin. Pendant la session de jeux, nous avons découvert morceau du jeu, qui annonce un titre très prometteur. Nous étions tellement plongés dans l’univers du jeu que le temps est passé rapidement. Nicolas à rencontré quelque problème avec des monstres coriaces et grâce au dev l’aventure continue dans ce monde post-apo. Comme beaucoup de jeu présent dans l’espace presse du salon, la capture était interdite donc impossible pour nous de ramené du gameplay maison.

Mais pas de panique vue le studio 4A Games à sortie une vidéo de 13 minutes qui montre parfaitement le passage que nous avons découvert en privé. Le jeu nous propose de nous aventurés dans une des zones ouvertes et d’environnement varié pour que nous puissions nous faire un premier avis sur le jeu en termes de gameplay. Riche d’une atmosphère tout simplement sublime, le titre dispose tout de même de soucis techniques et d’optimisation qui seront bien sûr corrigés pour la sortie du titre le 22 février 2019 sur PC, PS4 et Xbox One.

Je souhaite remercier Célia attaché presse de Koch Média France pour son accueille et sa bonne humeur, et qui arrive à nous mettre à l’aise.


Merci à la Gamescom.

Cette Gamescom 2018, une des conventions les plus mémorables pour nous gamers et nous blogueur. Pour nous c’était une grande première et on ne regrette rien du voyage. Malheureusement vu que nous somme resté que deux jours il était difficile de découvrir beaucoup de jeu, donc il a fallu faire des choix, car le temps passe vite quand on fait quelque chose qu’on aime. Nous avons u l’immense chance d’être accrédité pour notre première et vraiment ce fut un réal bonheur d’y être.

Nous souhaitons remercier le staff de la Gamescom pour nous avoir fait confiance et pour leur professionnalisme. Je remercie tout particulièrement les attachés de presse qui sont présents sur place, et qui nous guident dans ce salon hors norme.

Merci également au développeur et créateur qui nous font confiance pendant les rendez-vous et nous font rêver avec leur projet. La Gamescom est un évènement majeur du jeu vidéo dans le monde, à faire au moins une fois dans sa vie de gameur. Vous êtes gameurs, la foule ne vous fait pas peur, donc allé si, car contrairement à l’E3 la Gamescom ce trouve en Europe donc n’hésiter pas.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.