[TEST] Crackdown 3 dans la peau de Terry Crews

Crackdown 3 est un jeu vidéo d’action-aventure et de tir à la 3ᵉ personne de type sandbox développé par Reagent Games, un studio britannique mené par le développeur David Jones, fondateur de l’ancien studio Realtime Worlds. Sa sortie sur les plates-formes Microsoft Windows et Xbox One est effective le 15 février 2019.


Un système inchangé:

Après plusieurs retards, et des années de silence Crackdow 3 se montre enfin aux joueurs Xbox One. Mais malheureusement le résultat final n’a plus rien à voir avec la promesse des premiers trailers. L’exclusivité de Microsoft qui promettait aux joueurs toute la puissance du cloud en 2014 arrive en 2019 sans cette promesse. La formule reste la même que les précédents opus, il s’agit d’incarner à nouveau un super agent de l’Agence. Le héros qu’on incarne pour faire le ménage à New Providence, à des pouvoirs qui vont augmenter au fur et à mesure de l’aventure. Chacune des aptitudes peut grimper de plusieurs niveaux, offrant alors de nouvelles possibilités à notre agent, et pour cela, il faudra évidemment effectuer des actions en rapport avec l’aptitude en question (le fait de se battre à mains nues développe la force, etc.).

Nous sommes donc un futur lointain, le monde subit tout un tas d’attaques terroristes, mais pas de soucis l’Agence est sur le coup ! Elle envoie ses super-policiers à New Providence, dirigé par le Commandant Jaxon (Terry Crews). Mais tout ne se déroule pas il faut, la flotte de l’Agence est détruite. Laissé pour mort Jaxon, à était sauvé par une résistante « Écho » qui reconstitue son corps et lui demande d’aider les rebelles contre Terranova (entreprise privée qui a pris le contrôle de New Providence).


Du fun à New Providence:

Dès les premières minutes en compagnie de Crackdown 3, on comprend rapidement les différentes mécaniques que propose le jeu. Les différentes actions et menus sont basiques, mais néanmoins très plaisants à prendre en main. On retrouve dans le gameplay du jeu des sensations qui font fortement pincée à du Saints Row ou Just cause. La première mission est assez dirigiste, pour nous permettre de prendre le jeu en main avant d’aller l » explorer New Providence.Afin de profiter de l’open world il faut simplement tuer le premier boss afin d’accéder à la map. On comprend rapidement que pour attaquer le chef de Terranova, il va falloir d’alors éliminer tous ses lieutenants afin de fragiliser l’organisation. Similiaire a ce que pouvaient proposer d’autres jeux, chaque quartier est contrôlé par un lieutenant au rôle particulier.

Chacun d’eux dirigine une branche de l’entreprise : Logistques, Industries, Sécurité. Pour chaque branche différente de la Corporation, différents points d’attention apparaissent sur la grande carte du jeu. Les points comme les camps de prisonniers, station de tramway ou alors usines cheminent devront être détruits afin de faire sortir le Boss de la faction et ainsi lui faire le peu. Sur le fond et la forme, le principe reste ultra classique, mais qui s’avère additif. Si l’aventure en solo vous tente pas trop, il est possible de le faire en co-op (Xbox One-PC), afin d’atteindre le but ultime et passer un bon moment à deux.


Une réalisation propre :

Après les différents retards, Crackdown 3 aurait de l’être une version finale magnifique, mais avec l’évolution rapide des technologies la version peut décevoir. Le jeu n’est pas moche, loin de là avec une réalisation orientée Cell-Shading et des cinématiques très BD le sublime parfaitement. New Providence propose aux joueurs un énorme terrain de jeu.

De jour comme de nuit, la ville à une superbe ambiance. Son identité unique propose un monde accessible et très agréable à parcourir. Même si les couleurs son flash et le rendu HDR donne un magnifique effet visuel et propose une distance d’affichage impressionnant. Malheureusement les environnements de la ville restent assez vides et les textures très simples. À l’heure des gros titres open-world, Crackdown3 fait pas bonne figure, car la ville que compose l’environnant manque cruellement d’animation et de vie.


Pour conclure, la campagne solo Crackdown 3 possède toutes les caractéristiques pour passer un bon moment en sa compagnie. Mais malheureusement ce nouvel opus n’apporte rien de neuf pour les fans. C’est un grand monde ouvert rempli de mission et d’objectif à remplir, mais malheureusement il est difficile d’y passer des heures, car la répétition des missions et défis est bien présente. Les fans de la saga des crackdown, ils trouveront dans cet opus la même chose qui nous avait séduits sur les différentes versions. Pour les personnes qui souhaitent se rendre à New Providence, je vous conseille de passer par le Xbox Game Pass. Pour 9,99 €/mois, vous pouvez prendre le contrôle de Terry Crews et sauver le monde du chaos.

 

Les points positifs:Les points negatifs:
Un grand terrain de jeuTechniquement moyen pour 2019


Un mode co-op
Le scénario

Un bon défouloir
La conduite des voitures
Terry CrewsL'IA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.