[TEST] Mafia III

Mafia

 

La vengeance porte un nom:

Mafia III nous transporte dans les années 60 ou l’on incarne Lincoln Clay, un ancien militaire
 noir qui est de retour du Vietnam.L’enfant du pays est de retour à New Bordeaux, ou il
retrouve alors sa famille et ses amis qui tiennent l’un des quartiers de la ville.Lincoln Clay
décide d’aller voir un ancien ami à lui, qui lui propose un plan pour gagner facilement de
l’argent « facile me direz vous?» Il s’agit surtout d’un braquage de la réserve fédérale de
la ville.Dans cette époque à qui faire confiance une fois arrivé le moment du partage?
Lincoln va connaitre une notion particulière du partage à la manière de Sal Marcano,
chef de la mafia italienne locale.La cinématique du partage de l’agent est juste parfaite,
avec le son des Rolling Stones Paint It Black qui rend cette scène l’une des plus intenses du jeu.
Lincoln survit par miracle et n’aura de cesse de se venger,quitte à tuer les personnes qui se
mettent sur son chemin dans la ville.Dans ça quête de vengeance, il va s’allier à une bande
d’Haïtiens menée par une jeune fille,Cassandra  qui ne le porte pas dans son cœur.

 


New Bordeaux :

Dans Mafia 3,l’éditeur 2K met le cap sur une toute nouvelle ville : New Bordeaux, avec
son quartier français, son parc d’attractions,son centre-ville un peu plus moderne, et
même ses zones inondées où les alligators ont faim donc éviter la baignade.Cette nouvelle
ville est suffisamment vaste et don les décors sont plu tôt réussie, même si parfois ça manque
 cruellement d’animation et de vie.Les cinématiques sont  bien réalisées avec quelques gros
plans sur certains personnages principaux et secondaires qui font froid dans le dos.Pour ce
qui est des finitions, ils auraient pu être plus soignés d’avantage.Pour ce qui est de la conduite
des voitures et bateaux c’est un pur plaisir malgré quelque bug de collision ça ne gâche pas les
sensations qu’on a au volant des différents véhicules des années 60 malgré qu’il n’y à pas de
vue intérieure.Rien de mieux pour profité pleinement du jeu c’est le Français et pour
Mafia 3 la doublure en français,la réalisation est parfaite.

 


 Scénario:

Mafia 3 repose surtout sur son scénario et son ambiance sombre des année 60 : une histoire
d’amitié, de trahison et devengeance implacable au cœur d’une Amérique raciste dans le Sud
des États-Unis.Certains termes sont crus, et surtout des exécutions d’une extrême violence et
sanglantes.Ils ont surtout voulu traduire la réalité de l’époque, même l’éditeur 2K s’excuse
d’un langage raciste qui pourrait choquer certaines personnes. Car il s’agit bien évidemment
d’une vengeance raciale,qui vapousser Lincoln Clay à chercher de l’aide d’une partie de la
population blanche de New Bordeaux.

 


 C’est mon quartier :

Lincoln doit  gagner des territoires, renverser des alliances pour réduire le pouvoir de la mafia
dans les différents quartiers en jusqu’à obliger les chefs des cartels à sortir de leur planque.
Sal Marcano et son fils devront agir pour ne pas laisser la ville aux mains de Lincoln.
Le scénario est tout simplement bien réalisé avec ses séquences « documentaires » sous forme
d’enquête parlementaire.Mafia 3 souffre de quelques défauts en premier lieu, une IA défaillante.
Il suffit par exemple de siffler pour qu’un ennemi se pointe comme par hasard sans réagir
davantage à ce qu’il y a dans les environs «Dommage c’est la fin pour toi». On peut augmenter
un peu la difficulté, mais Mafia 3 reste assez frustrant, car faute d’une IA pas à la hauteur.
En revanche, les exécutions au corps à corps sont plus tôt bien réalisées,et surtout bien
sanguinolentes.(Mafia 3 est déconseillé aux moins de 18 ans)


 

 

 

Pour finir, Mafia 3 nous offre un très bon scénario sombre et une expérience agréable, qui s’apprécient au fil de l’histoire,mais s’avèrent un peu décevants sur des missions et activités en termes de gameplay qui sont souvent répétitifs. Côté l’intelligence artificielle que dire sauf qu’on ne la retrouve pas dans le jeu avec des ennemis qui ne font pas de mal à une mouche. Mafia 3 avec son scénario et ces personnages forts, nous plongera un moment dans la peau de Lincoln Clay en quête de vengeance avec une bande-son emblématique de fin des années 70.


Les plus:Les moins:
L’ambiance de l’époque bien retranscriteTrop répétitif
Le scénarioQuelques bugs
La bande sonL’IA complètement perdu
La conduite des véhiculesVille sans âme et vide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.