[TEST] Résident Evil 7

Resident Evil revient enfin avec ce 7ème épisode qui a tout pour plaire…

Résident Evil 7

Quel belle maison:

L’histoire commence de nos jours, dans l’État de Louisiane.On imagine forcément que nous somme pas le bienvenue pour enquêter.Ethan est sans nouvelles de sa femme Mia, disparue 3 ans plus tôt, jusqu’au jour où elle lui envoie un message vidéo qui le pousse à se rendre sur place pour essayer de comprendre ce qui s’est passé.Dans cet opus, on découvre le nouveau héros qui est tout à fait ordinaire .Des notre arrivé on se rend compte que  la nature sauvage est omniprésente et les cadavres d’animaux en décomposition sont la pour nous faire rebroussé chemin, Ethan débarque dans une maison à l’abandon (du moins,c’est ce qu’on pense) avec une décoration digne d’un film d’horreur et des bruits effrayants à nous faire froids dans le dos.Après quelques minutes dans cette demeure, Ethan retrouve sa dulcinée, très surprise de le voir. Malheureusement, ces retrouvailles ne vont pas durer bien longtemps.Elle lui propose de la suivre pour trouvé une sortie de cet enfer, mais tout ce passe pas comme prévu, Mia à changé et  se jette sur Ethan, couteau à la main.Est-elle sous l’emprise quelque chose ou quelqu’un?Après avoir vu sa femme vouloir le tuer, Ethan finit par faire la connaissance de la charmante famille Baker. En ouvrant les yeux, il s’aperçoit qu’il se trouve à un repas de famille. Ethan subit littéralement les attaques de cette terrifiante famille.


Bienvenue dans la famille:

Mais pourquoi  je suis là?c’est partis avec Ethan, un héros qui nous ressemble, un mec simple qui nous permet de nous identifier à lui  pour une immersion encore plus intense bien loin des agents des STARS.Face à cette famille hors du commun combien d’entre nous aurons u le courage de les affronté? Ethan va tenter par tous les moyens que l’environnement lui propose pour sauver sa femme et percer le sombre secret de la Famille Baker.Pourquoi sont-ils  aussi dingues.Des le repas nous apprenons à connaitre chaque membre de cette famille,en premier Jack le papa déganté,Marguerite la maman à moitié hystérique et le barge de fils qui s’appelle Lucas.Dans toute cette famille plus dingue les un que les autres on remarquera  la mamie en fauteuil roulant qui est la sans être la car fixe-t-elle une morte.On apprendra par la suite qu’ils n’étaient pas tous présents à ce repas,il manque une certaine Zoé.Tout ce petit monde est réuni pour vous faire passé un agréable moment dans cette sombre histoire et pour vous rappelez à chaque minute que ce n’était pas la meilleure des idées de venir ici.Au cours des chapitres qui sont plus dingues les uns que les autres, vous apprendrez à connaitre les Baker.Chaque membres à sa particularité qui vous feront frissonner de peur avec des  ambiance qui vous donnerons les sensations d’angoisse,à chaque coin de murs,ouverture de portes etcc.Un conseille pour Jack ne lui tiré pas dessus, car notre cher papa résiste aux balles,à part le chatouillé il subira aucun dégât.Fermé bien les portes dernières vous, car il ne vous lâchera pas d’une semelle et donc  c’est à vous de  tout faire pour être le plus discret possible.Marguerite se révèlera être encore plus dingue que son époux. Son but sera de vous serrer très fort dans ses pattes d’araignée qui font office de bras tel un fils dans les bras de maman. Pour ce qui est de Lucas,on se dit qu’il est peut-être le plus normal de la famille, mais non.Avec son côté frappadingue et amoureux des choses qui fait boom on se demande si dans ça tête tout est bien la.Et il y a Zoé qui, heureusement pour nous, est la seule personne censée de la famille, la seule qui cherchera à vous aider.Et pour finir sur cette magnifique famille, il y a la  Mamie fauteuil roulant. Malgré le fait de ne pas s’attaquer à vous,elle est bien présente dans l’histoire parfois dans une pièce ou dans en plein milieu d’un couloir en vous fixant.


Une peur bien réelle:

Se nouveau souffle sur la licence avec ce nouvel épisode, est la pour nous montré que la saga Résident Evil revient après le gout amer laissé par les volets 5 et 6.L’atout majeur c’est clairement son ambiance,et il faut admettre que ce septième volet respire la fidélité, ne serait-ce que grâce à son ambiance sonore parfaite.Souvent, c’est le silence qui règne, mais délicieusement ponctué d’une multitude de bruits nocturnes des plus angoissants : souffle puissant du vent, craquement du plancher, bruit d’une vieille horloge à pendule, notes de piano…La famille Baker est vraiment la bête noire de cet opus et chacun de ses membres vous fera souffrir inlassablement.La famille est bien plus grande que l’on ne pense, et pour cause: les armes bios organiques sont aussi de la partie.Cela dit, il se décline en version rampante beaucoup plus véloce que celle de basse prudence.Au fil de l’histoire nous serons confrontés aussi à un ennemi bien particulier, qui arborant un ventre bien rempli, crachant une immonde substance à plusieurs mètres…Un casting bien complet qui nous fera redécouvrir le sens du mot « peur ».Vous vous sentirez constamment en danger,observé surtout par la mamie fauteuil roulant, qui se trouve toujours dans les endroits où on l’attend le moins.Comment fait-elle pour être présente dans certaines situations,alors qu’au premier regard elle nous parait presque morte,le regard sans vie.De temps à autre, une musique délicieusement angoissante accompagne les situations les plus éprouvantes, accentuant encore la pression, comme si le souffle court d’Ethan, enclin à la panique, n’était pas déjà assez stressant à l’oreille..On trouveras des cassettes VHS facultatives,qui apporteront beaucoup d’infos intéressantes sur l’histoire et sur cette famille. Elles vous permettront d’incarner, le temps d’une vidéo, une autre personne s’étant trouvée à un moment ou à un autre dans la même situation catastrophique que vous voir pire.Bien heureusement, vous retrouverez dans cet épisode la fameuse malle aux trésors liée à chaque salle de sécurité,qu’avec la petite musique reposante qui nous donne une sensation de sécurité pour déposer ou récupérer des objets, des matériaux, des armes.D’ailleurs, au cours de votre aventure vous aurez l’occasion de collecte différente objet qui vous donnerons la possibilité de crafter vos propres munitions et soins via l’inventaire en combinant les matériaux ramassés à même le sol ou dans des cachettes.La gestion de l’inventaire est bien  présente comme les différents opus de la série,donc faites attention à la place qu’il vous reste.Pour gagné de temps en temps quelque place dans celle-ci n’exciter pas à combiné différents objets entre eux,qui permettre d’avoir toujours quelque emplacement disponible.Notez que dans quelques-unes de ces pièces de sauvegarde, vous trouverez de vieilles cages à oiseaux.Pour moyennant quelques pièces antiques à dénicher un peu partout dans la résidence et alentour,vous aurez le droit à des objets pour vous aidé dans l’aventure. Cette chasse aux pièces va vous poussez davantage à l’exploration des différents recoins ce cet univers angoissant.

Quand on parle de Résident Evil 7, on ne peut pas passer à côté de la version PS4 qui propose de faire l’histoire en réalité virtuelle.Avec cette nouvelle façon de jouée,cet opus est une douce folie,une expérience qui vous fera ressentir la peur et qui risque de paralyser votre corps. Avancer dans le noir en regardant autour de soi, sachant que le danger est partout et peut surgir de partout et en particulier dernière vous,pour vous faire vivre  une expérience inédite qui peut être  traumatisante..Notez au passage que vous aurez la possibilité de passer de la version VR à la version classique à votre convenance, à tout moment de la partie (il faudra quand même revenir dans le menu).


Pour conclure ce test, je suis pour dire que Resident Evil 7 est un vrai Resident Evil. Qu’on aime ou pas le jeu, on peut constater que Capcom offre avec cet opus la renaissance tant attendue d’une licence culte qui avait pris une orientation « action »avec le 5 et le 6.

Les plus:Les moins:
La peur est de retourLa simplicité des énigmes
Une ambiance réussieLe manque de variété des ennemis
Surtout en VRLes temps de chargement
Un bon scénario

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.