[TEST] State Of Decay 2 sur Xbox One

Lorsque les morts se lèvent, toutes les décisions comptent. Vous devez construire, explorer et donner un sens à votre survie.

State of Decay 2 est un jeu a la troisième personne mêlant jeu tir et construction de bases et d’avant-postes. Le joueur est responsable d’un petit groupe de survivants faisant face à des zombies. Avec leur aide, le joueur peut soit suivre les missions du scénario soit accomplir différentes tâches et objectifs secondaires pour la survie de la communauté.


Comment ferez-vous pour survivre ?

Dans State of Decay 2, il n’y a pas à proprement parler de scénario, car comme le jeu nous l’annonce c’est à nous de créer notre propre histoire.L’aventure commence avec un choix : celui d’un duo de survivants à incarner et qui pare la suite va être les piliers de votre communauté. Nous avons le choix entre les vieux copains de lycée, le frère et la sœur ou encore le couple ressoudé par la force des choses : chacun a son histoire et des traits qui lui sont propres. Le prologue nous plonge dans un camp de réfugiés qui va nous servir de didacticiel avec les mécaniques principaux du jeu, notamment la fouille des objets, gestion des ressources, et bien d’autres.Une fois le prologue terminé, c’est le moment de choisir la destination de votre communauté parmi les trois cartes du jeu. Le plateau, la colline et la vallée qui nous offrent un terrain de jeu vaste.

Une fois sortie du camp, le groupe embarque pour la destination que nous aurez choisis peut de temps avant. Une fois le lieu atteint, il faudra chercher un abri de fortune (Maison, stade, centre commercial) où la communauté pourra stocker leurs ressources et passer les nuits en sécurité.En général dans les jeux de zombie on nous demande simplement de tuer des morts-vivants juste pour le plaisir ou pour suivre un scénario. State of Decay 2 propose bien plus qu’un vaste massacre de zombies, il est question de faire vivre un groupe de survivants et d’entretenir une base qui avec le temps pourra être améliorer.


Bienvenue chez nous:

Une fois dans notre camp de fortune, il faudra bien entendu faire un peu de ménage si besoin et construire les améliorations de base.Vous ne pouvez pas toute les construite tout de suite, car les améliorations demandent certaines ressources.Le joueur auras besoin de farmer les ressources essentielles à la survie : nourriture, médicaments, munition, matières premières et essence. Comme il s’agit d’un monde ouvert, vous pouvez vous rendre à chaque endroit de la carte pour explorer ou récupérer des ressources.Lors de vos sortis en groupe ou en solo, il faut bien gérer son inventaire qui en fonction du sac que le survivant porte peut-être plus ou moins grand.Il y a des ressources que vous pouvez mettre directement dans l’inventaire, et d’autre qui se compose d’énormes sacs importants pour le camp, mais malheureusement il sera possible d’en prendre qu’un seule à la fois.Les énormes sacs sont des ressources importantes pour la communauté, car en fonction des améliorations que vous allez apporter chez vous, votre refuge va consommer des ressources quotidiennement.

On comprend rapidement quelles améliorations à faire en urgence,et ce que cela coute en entretien.Les survivants qui vous accompagnent auront des demandes,comme faire un jardin,un atelier ou encore une tour de garde.En fonction des emplacements vide,faites construire les installations de base comme l’infirmerie,le jardin ce qui augmentera le moral de la communauté.Jour après jour, il faudra donc nourrir ses survivants, les soigner, mettre à leur disposition suffisamment de lits pour régénérer leur jauge de fatigue et gérer les éventuelles disputes qui peuvent éclater durant notre absence. Il est important de conserver le moral dans le groupe,sous peine de disputes ou pire de désertion.


Tué des zombies c’est un sport:

Qui a dit que tuer des zombies c’est pas un sport ? En plus d’améliorer votre camp, il faut aussi pensé au survivant. Chaque membre du groupe va obtenir de l’EXP lors des sortie ou activité qu’ils vont faire. Par exemple plus le survivant que vous contrôler court, plus il gagnera des points dans ces compétences pour améliorer son endurance. Les autres statistiques des personnages sont le combat, le pillage et enfin sa spécialité comme médecins, mécaniciens ou agriculteurs. Le gain d’EXP se fait naturellement sans devoir faire des choses pour, il suffit de contrôler un personnage et de jouer simplement.

La communauté est bien mise en avant dans le jeu, car il ne sera pas possible de jouer qu’avec un personnage. Après un certain temps à l’extérieur à tuer des zombies, le personnage contrôlé devra se reposer et probablement se soigner si besoin pour laisser sa place à un autre membre du groupe.En combat, il faudra gérer sa barre d’endurance pour ne pas se faire submerger et finir en steak pour zombie.Un personnage fatigué est une proie facile pour les zombies, donc à vous de bien gérer les membres pour être en forme lors des sorties.

" Si un membre de la communauté meurt, il est mort définitivement donc attention "

La vie à plusieurs:

Dans State of Decay 2, la nouveauté la plus attendue par les fans de la série c’est bien sur le mode coopération.Le jeu propose une coop jouable à 4 joueurs maximum pour passé des bons moments entre potes à tuer du zombie.Il y a malheureusement il y a quelque point négatif avec le mode, en effet seul l’hôte de la game sort gagnant des parties.Les joueurs qui rejoignent l’hôte pour joué ensemble sont vraiment là que pour aider et n’auront aucune récompense spéciale pour leur propre base. Les joueurs incarnent l’un de leurs propres survivants, et gagne de l’Xp et quelques objets. Quant à l’hôte, il sera le seul bénéficiaire de ressources principales qui permettent d’améliorer la base. Un mode de partage de ressource ou un système d’échange auraient était vraiment bien pour de la coopération.De plus on aurait bien voulu que la difficulté du jeu s’adapte à nous, car qu’on joue seul ou à 4 la difficulté reste la même et c’est bien dommage.

Pourquoi sur un jeu en coop, il est impossible aux joueurs d’être libre sur les déplacements.Quand nous rejoignons un ami, un cercle rouge sur la map autour de lui nous indique, la limite de la zone où nous pouvons nous rendre. POURQUOI? Chaque joueur qui rejoint la partie charge entièrement la map donc le jeu laisse nous libre d’explorer le monde.


Pour conclure, State of Decay 2 est dans ligner du premier opus sorti en 2013. Un mélange de survie, exploration et gestion d’une communauté sur un jeu qui a gagné en clarté et qui propose 3 grandes cartes des son lancement. Dans son univers de survie poussé au maximum, ce qui pose des soucis à certains joueurs c’est bien entendu son côté farming répétitif.L’aventure souffre de maladresses sur son gameplay avec une IA absente et qui pose problème si nous jouons seul(e).Les développeurs auraient du peaufiné davantage cet opus, pour donner au joueur une expérience unique et une ambiance d’apocalypse zombie vraiment bien réalisée.Le point fort du jeu est l’ajout de la coopération, fun, mais il manque des ajouts pour que l’expérience soit complète.Malgré de nombreux bugs, State of Decay 2, reste un bon jeu de survie et de gestion avec des zombies, qui va vous faire passer pas mal d’heures dessus.

 

Les plus:Les moins:
La survie poussée au maximum


Pas de scénario



Une durée de vie très conséquenteÉnormément de bugs


La coopérationRépétitif
Le prix/Gratuit dans le Xbox game passL'IA des alliés trop aléatoire

State of Decay 2 est disponible sur Xbox One et PC pour 29,99 € ou gratuitement avec le Xbox Game Pass.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.